Ordre de la flamme verte

Traditionnellement, le Grand Maître de l’Aurum Solis porte le titre de "Grand Prêtre Druidique des Mystères celtiques de l’Aurum Solis" et "Gardien de l’Ordre de la Flamme verte d’Albion" (également appelé l’Ordre de la Flamme verte - Lasair Uaine). 


Au début de l’Aurum Solis, l’Ordre a principalement fondé son travail sur les rituels et pratiques celtiques :  les anciens Festivals du Feu, Imbolc, Beltane, Lughnasadh et Samaïn. Ces rituels étaient célébrés chaque année.

En réalité, plusieurs Grands Maîtres jouèrent un rôle très important dans la renaissance du Druidisme. Thomas Maughan fut le Chef Druide d’Angleterre dans l’Ordre des Druides, et son rôle a été très significatif. Il a instruit l’actuel dirigeant de cet Ordre (Druid Order), David Loxley.
De même Vivian Godfrey fut parmi les membres fondateurs de "l’Ordre des Bardes, Ovates & Druides" dans les années 1960. Lorsqu’elle revint en Grande Bretagne en 1989 après avoir passé quelques années aux USA, elle fut invitée à succéder à John Michell comme Président de "l’Ordre des Bardes, Ovates & Druides", auquel elle appartenait une trentaine d’année auparavant. Elle resta à la tête de cet Ordre jusqu’à sa mort en 1997. 
L’actuel Grand Maître Jean-Louis de Biasi, fut reçu dans la Tradition druidique en France dans les années 80. Il fut ensuite initié dans différentes lignées chamaniques qui furent, plus tard, associées à la tradition celtique et druidique de l’Aurum Solis.

Les rituels chamaniques sont une part fondamentale des pratiques théurgiques. Utilisant d’ancien instruments de musique, des danses, des techniques de respirations, les transes et les techniques d’extériorisation du corps, l’initié est capable de voyager dans le monde spirituel. Ces rituels individuels et de groups sont même plus anciens que la civilisation celte. 
Ils peuvent être suivis jusqu’à la période préhistorique et les rituels les plus secrets pratiqués de nos jours continuent à l’être dans des endroits isolés telles que cavernes et montagnes. 


Comme au début, cet Ordre constitue une des parties les plus importantes de la Tradition de l’Aurum Solis.  

L’Ordre de la Flamme Verte qui célèbre les fêtes pré-chrétiennes, celtiques et druidiques se trouve sous l'autorité directe du Grand Maître et seul ce dernier a le pouvoir d'autoriser leur utilisation. A chaque occasion pendant laquelle ces rituels sont utilisés dans l’Aurum Solis, ils doivent être précédés par le rituel Rota Fulgens Solis, réservé exclusivement à cet usage. 


Les huit anciens festivals sont toujours célébrés dans la famille des initiés de l’Ordre, en présence de leur conjoint et enfants. D’autres rituels sont seulement pratiqués dans un groupe de l’Aurum Solis ou pendant une session de l’Ordre. Cependant, les initiations fondées sur les rituels les plus anciens sont rarement pratiquées. Elles sont proposées et effectuées uniquement par le Collegium Cathedrarum. Elles constituent un des rituels les plus secrets et les plus avancés de l’Ordre. L’Ordre de la Flamme Verte n’est pas ouvert au public et est réservé aux initiés de l’Aurum Solis.