Questions - Réponses

Que vais-je trouver dans l'Aurum Solis ?


- Des outils magiques et théurgiques pour profondément transformer votre vie - Des clés magiques efficaces, constituées de formules et de signes que vous pouvez utiliser dans votre vie quotidienne - Une méthode progressive fondée sur des pratiques et des rituels spirituels - Une ancienne école initiatique datant d'avant l'ère chrétienne - Une initiation authentique, sérieuse et efficace - Une puissante protection invisible pour vous et votre famille venant de l'egregore de l'Ordre de l'Aurum Solis - Une famille spirituelle composée de théurgistes honnêtes et sincères présents dans le monde entier - Un enseignement avancé de la philosophie occidentale qui comprend la théurgie, la philosophie, la théologie, mais aussi la Kabbale, le gnosticisme et plus encore. - Un mentorat personnalisé - Et beaucoup d'autres choses qui sont présentées sur ce site.




Quelle est la différence entre magie et théurgie (également appelée "haute magie" ?


La magie est l'utilisation des capacités cachées de l'être humain pour atteindre un but spécifique. Certains appellent cela les pouvoirs psychiques ou la parapsychologie. La magie n'est pas concernée par les problèmes moraux. La Théurgie (Haute Magie) recherche le développement spirituel et l'ascension vers le divin. Ceci est fait à travers des rituels et des techniques psychiques associés à des principes moraux élevés. La théurgie contient des pratiques magiques, mais cette dernière ne contient pas nécessairement de la théurgie.




Qu'est-ce que la tradition théurgique ?


L'Ordre de l'Aurum Solis est une tradition initiatique héritière de la tradition théurgique occidentale. Il est enraciné dans les principes de la Tradition Hermétique qui a été créée par le Dieu égyptien Thoth. Nous pouvons fournir trois principes principaux qui attestent de la réalité et de l'efficacité de notre travail et de notre lignée : 1- La lignée directe du Grand Maître : Dans un Ordre théurgique authentique tel que l'Aurum Solis, la fonction de Grand Maître n'est pas le résultat d'une élection ou d'un désir personnel. Un Grand Maître choisit son successeur et lui remet l'héritage occulte à travers une initiation spécifique. Au cours de cette cérémonie unique, le nouveau Grand Maître est connecté à la chaîne d'or des anciens Grands Maîtres. Cette transmission theurgique d'autorité et de pouvoir lui donne la pleine autorité d'héritier de la Tradition et la faculté accomplir tous ses devoirs. Pour rappel, il peut être utile de savoir que le Grand Maître de l'Aurum Solis est une fonction à vie qui ne peut se terminer qu'avec la mort du Grand Maître ou une renonciation officielle et irrévocable. Quand il est vivant, le Grand Maître actuel prépare un testament qui donne le nom de son successeur. Bien sûr, ce dernier a déjà été secrètement consacré. Il peut bien évidemment s'agir d'un homme ou d'une femme. Les rituels qu'il pratique en tant que Grand Maître sont capables de maintenir l'égrégore de la Tradition comme quelque chose de réellement vivant, actif et dynamique. 2- Le pouvoir de connecter les initiés à l'égrégore de l'Ordre : Une véritable initiation doit éveiller l'initié et le relier à l'égrégore de l'Ordre capable de l'aider et de le protéger. Ce pouvoir est le résultat de la chaîne initiatique de l'Ordre. Sa manifestation visible se trouve dans les rituels, les cérémonies et le travail individuel. 3- La communication des objets sacrés: Un ordre authentique donne à l'initié des « objets sacrés » qui ont été rituellement consacrés et matérialisent sa connexion à la chaîne invisible. Un exemple qui a été rendu public par l'Aurum Solis est celui d'un objet individuel appelé la Tessère. Il manifeste le lien direct avec la Tessère mère et le cœur de l'ordre, tissant une toile occulte qui assure une connexion et une protection constantes de l'égrégore. Les tessères ne sont pas toujours identiques selon le degré atteint dans la progression initiatique.




Qu'est-ce que la tradition ogdoadique ?


La tradition de la Haute Magie remonte au Dieu Thoth. Il est le père et le fondateur de cette lignée occulte. Au cours du 20e siècle, les traditions druidiques et chamaniques furent incorporées à l'Aurum Solis sous le nom de « Flamme verte d'Albion ». Dans les années 70, les anciens Grands Maîtres Denning et Phillips créèrent l'expression « Tradition Ogdoadique » pour parler de cette lignée hermétique et théurgique. qui est finalement devenue l'Aurum Solis. Pour être très clair, personne ne parlait d'une Tradition Ogdoadique avant cette utilisation moderne. La Tradition Ogdoadique est l'Ordo Aurum Solis et n'existe pas en dehors de celle-ci comme cela est indiqué dans la version la plus ancienne des Règles et Règlements de l'Ordre (Accéder aux archives en cliquant ici).
Cette tradition s'est perpétuée en secret dans le monde méditerranéen et en Europe au cours des siècles. Depuis la Renaissance, notre tradition a incorporé les éléments les plus importants de la Kabbale magique et de l'astrologie. Cette tradition peut être considérée comme le véritable cœur des mystères sacrés occidentaux.
Comme le dit clairement la "Déclaration de légitimité" du Grand Maître, le Grand Maître de l'Aurum Solis (aujourd'hui Jean-Louis de Biasi) est le seul à détenir les "clefs et cérémonies nécessaires pour établir un Adepte en tant qu'Adeptus Plenus (Comme l'a déclaré l'ancien Grand Maître dans cette déclaration, toute autre personne est« incapable d'établir une personne comme un Adepte Plenus selon les cérémonies, l'intention et le contact plan intérieur de l'Ordre Aurum Solis »).
Par conséquent, quiconque prétend représenter la Tradition Ogdoadique sans être un Grand Officier de l'Aurum Solis en règle avec l'Ordre essaie de tromper les gens et de jouer avec les mots pour tromper le public. Comme nous venons de le dire, la version la plus ancienne des règles et règlements souligne encore plus clairement ce fait indéniable.
Le Grand Maître Osborne Phillips a pris le temps d'expliquer que la seule personne à détenir les clefs de l'Adepte et les archives de l'Ordre est le Grand Maître de l'Aurum Solis. Par conséquent, tout groupe qui n'est pas l'Aurum Solis lui-même déclarant qu'il possède des degrés ou des techniques internes de cette Tradition contredit les règles de transmission. Nous appelons cela un mensonge et nous vous invitons à se méfier des imitations. Nous n'hésiterons pas à poursuivre légalement quiconque tenterait de maintenir une ambiguïté qui pourrait être préjudiciable au public. C'est une question d'honnêteté.

Ce qu'on a appelé la Tradition Ogdoadique, c'est-à-dire l'Aurum Solis, est une tradition initiatique belle et remarquable qui a réussi à maintenir une organisation spécifique sans ternir son héritage et ses rituels les plus internes. Les règles traditionnelles de nomination d'un nouveau Grand Maître ont permis à cette tradition de continuer avec toute la force de cet héritage. Cela a été le cas dans le passé. Cela reste vrai aujourd'hui et le restera dans le futur. C'est pour toutes ces raisons que l'Aurum Solis est un Ordre initiatique unique et exemplaire au sein de la Tradition occidentale.




Pourquoi ais-je besoin d'une école initiatique ?


À notre époque, il semble que toute la connaissance soit à portée de la main. Internet et les innombrables livres autour de nous semblent contenir tout ce que l'on pourrait souhaiter.

Alors pourquoi s'inscrire dans une école initiatique ?

La réponse simple : nous apprenons mieux au contact de personnes expérimentées et sous la direction de ceux qui ont maîtrisé l'art que vous voulez apprendre !

Notre vie est courte, le temps est précieux. Il est préférable de faire partie d'un groupe honnête et honorable. Ensuite, vous serez certain d'être protégé et de progresser plus efficacement dans la bonne direction.

De plus, une initiation authentique vous donnera quelque chose qu'aucun livre ne peut vous offrir.




Qu'est-ce qu'une initiation ?


Une initiation est un rituel effectué pour un individu, homme ou femme, visant à obtenir plusieurs résultats spirituels.

Parmi les plus importants :

- Connexion à un égrégore

- Changements des états de conscience

- Eveil des capacités psychiques

- Préparer votre vie après la mort

Ces rituels d'initiation peuvent être séparés en deux catégories principales : 1- les rituels symboliques ; 2- Rituels théurgiques.

1- Rituels symboliques :

Ces rituels utilisent des symboles présents lors de la cérémonie. Ces symboles sont destinés à déclencher un effet psychologique chez le candidat, dans l'espoir que cet impact génère une succession d'effets dans son inconscient, sa psyché et son âme. Dans un tel rituel symbolique, l'initiateur tente de créer un effet profond chez le candidat par répercussion. La plupart des rituels maçonniques appartiennent à cette catégorie.

2- Rituels Théurgiques :

C'est la catégorie de l'Aurum Solis. Les rituels théurgiques utilisent un processus spécial pour agir directement sur le corps invisible du candidat. Par conséquent, l'initiateur travaille consciemment à deux niveaux : 1- le niveau physique; 2- le niveau invisible. Dans ce dernier cas, il s'agit d'un travail sur les corps psychiques.

Le résultat est beaucoup plus profond, durable et très efficace !

Bien sûr, ces deux types de rituels peuvent être combinés. Le rituel symbolique n'implique pas nécessairement le niveau théurgique si les initiateurs n'y ont pas été formés. Cependant, le rituel théurgique implique nécessairement l'utilisation de symboles et d'outils consacrés.




Que recommandez-vous pour en savoir plus sur l'Aurum Solis ?


- De lire les informations présentées sur ce site internet

- De lire les livres du Grand Maître (et des Grands Maîtres passés)

- Et d'expérimentez vous-même en vous inscrivant à Pronaos.




D'où vient l'Aurum Solis ?


L'Aurum Solis a été constitué sous sa forme actuelle en 1897. Cependant, cet Ordre initiatique transmettant les mystères sacrés de la Théurgie remonte bien avant l'ère chrétienne. Ses racines se trouvent donc sur le continent africain, en Egypte et par extension dans le monde méditerranéen.

C'est là que cette tradition est née. Une lignée d'initiés, les Maîtres de la chaîne d'or, ont maintenu cet héritage Ogdoadique (tradition du Dieu Thoth) qui a conduit à l'Aurum Solis.

Cliquez ici pour en savoir plus sur l'histoire de l'Aruum Solis >




Combien de Grands Maîtres a l'Aurum Solis ?


Depuis sa création, l'Ordre de l'Aurum Solis a maintenu une lignée claire et unique de Grands Maîtres. Ceci est rare parmi les ordres initiatiques contemporains qui semblent passer beaucoup de temps à se chamailler et se diviser.

Depuis 1897, il y a eu dix Grands Maîtres, traditionnellement nommés à vie, sauf si des problèmes de santé ou une démission formelle entraînent un changement.

Vivian Godfrey, a été jusqu'à aujourd'hui la seule femme grand maître. Elle a été en charge pendant 20 ans, jusqu'à sa mort.

Jean-Louis de Biasi est l'actuel Grand Maître et a reçu les pleins pouvoirs de la Tradition en 2003.




Dans combien de pays l'Ordre de l'Aurum Solis est-il présent ?


L'Ordre de l'Aurum Solis est présent partout dans le monde. Vous pouvez en savoir plus sur les lieux où vous pouvez rencontrer l'Ordre en cliquant ici.

C'est une belle expression d’une réelle fraternité internationale.




Comment l'Ordre de l'Aurum Solis est-il organisé ?


L’Aurum Solis est régi par des règlements qui définissent les aspects administratifs et initiatiques de l'Ordre.

Depuis sa naissance, l'Ordre Aurum Solis a été géré selon les principes inscrits dans les règlements par un Grand Maître, un Grand Maître Adjoint et un Conseil de l'Ordre (Collegium Cathedrarum – Collège des Trônes).

Toutes les Maisons de l'Ordre sont en relation directe avec le Collegium Cathedrarum (pour la partie ésotérique de l'Ordre) et l'Administrateur Général (pour la partie administrative de l'Ordre).




Combien y a-t-il de degrés ou d'initiations dans l'Aurum Solis ?


Il existe quatre degrés dans l'Ordre, précédés d'une période d'entraînement appelée "Pronaos".

Les trois premiers niveaux se déroulent sur plusieurs années selon un rigoureux processus graduel. (Cliquez ici pour en savoir plus sur ces trois degrés)

La quatrième initiation (Adeptus Plenus) est donnée à quelques compagnons en fonction de leurs réalisations personnelles.

Cette étape permet au compagnon d'aller plus loin dans la voie de la théurgie. C'est l'étape au cours de laquelle des périodes de retraite sont prévues, permettant à l'étudiant de remplir certaines fonctions importantes dans l'Ordre et d'aller plus loin dans sa propre pratique.

Il est facile de comprendre qu'il est difficile de fournir des informations sur ces éléments avancés du chemin initiatique. Nous pouvons simplement dire qu'ils sont le cœur du chemin théurgique. La lecture d'Iamblichus et le texte de l'Asclépios apporteront beaucoup de lumière sur ces aspects.

Parallèlement à cela, l'Ordre a eu pendant de nombreuses années, des groupes spécialisés approfondissant divers aspects de l'héritage de l'Aurum Solis. Ces groupes sont parfois constitués en guildes, en mémoire de la période italienne de l'Ordre. Nous pouvons citer les Guildes de la "Croix de Jerusalem", les "Seigneurs de Topaze", la "Fleur de Lys rouge", les "Chevaliers de la Croix de bronze", les "Chevaliers de la Croix Rouge", les "Porteurs de flamme", Les "Immortels", les "Adeptes de la Gnose", etc. Certaines de ces dénominations traditionnelles ont évidemment été fusionnées parce qu'elles correspondaient à des éléments du programme de base. D'autres ont été placées dans des classes spécialisées. Certains de ces groupes internes ne sont révélés aux compagnons qu'après des étapes spécifiques. Ces différents groupes (ou guildes) impliquent parfois des initiations spécifiques, toutes issues de l'héritage de l'Aurum Solis.

En savoir plus sur notre héritage en cliquant ici >




Comment se passe la progression dans les degrés ?


Il est important de connaître quelques éléments fondamentaux :

1- La progression est individuelle et se fonde sur la pratique effective de rituels spécifiques ;

2- Pendant votre progression, vous serez suivi par un compagnon plus avancé ;

3- Les rapports envoyés à votre mentor permettront la validation de vos pratiques individuelles.

4- La maîtrise de vos capacités psychiques doit être démontrée avant les initiations ;

5- Vos principes moraux et votre travail sur votre ego sont également pris en compte. Les médailles que nous chérissons sont des talismans magiques utilisés dans les rituels et pas des décorations seulement honorifiques.

Nous souhaitons que chaque compagnon manifeste les vertus essentielles que sont la bonne volonté, la fraternité, le sérieux, le travail, la fidélité, la courtoisie et l'honnêteté. Nous croyons que ces valeurs sont essentielles et personne ne peut progresser dans les degrés sans eux. C'est ainsi qu'un Ordre initiatique reste sérieux, honnête et spirituellement puissant !




Est-ce que l'Aurum Solis vend des cours par correspondance?


Non, ce n'est pas ainsi que fonctionne l'Ordo Aurum Solis.

Un initié de l'Ordre a accès à un matériel très complet tel que :

- Un programme graduel composé de rituels individuels (et de groupe) vous permettant d'atteindre les plus hauts niveaux d'initiation aux "Mystères" ;

- Des exercices internes simples et efficaces, développés par des philosophes initiés occidentaux, vous aidant à purifier votre esprit et votre âme ;

- Un ensemble de pratiques mystiques pour vous mettre en relation avec les Divinités Immortelles veillant sur l'Aurum Solis ;

- Une communication graduelle des clés magiques (formules, symboles, mots sacrés) applicables à toutes les situations de votre vie ;

- Enseignements de la Kabbale magique (hébreu et grec) ;

- Une étude théorique et pratique des principales traditions méditerranéennes telles que le pythagorisme, l'orphisme et le mithraïsme.

Tous ces aspects sont associés à des commentaires, des explications et des leçons.

Nous sommes très loin des groupes qui parlent de la façon d'apprendre des secrets avec quelques pages par mois. De telles revendications sont vraiment farfelues...

Sachant ce qui existe dans d'autres ordres initiatiques, nous pouvons vraiment dire que ce qui est proposé par l'Aurum Solis aujourd’hui est l’ensemble le plus complet qui existe.

En savoir plus sur le programme en cliquant ici >




Qui peut s'inscrire ?


Tout homme ou femme adulte peut postuler s'il est animé par un réel désir d'entreprendre un parcours initiatique d'ascension vers le Divin, de contrôler ses capacités psychiques et de vivre selon les valeurs morales précédemment expliquées.




Existe-t-il des incompatibilités avec le fait de devenir un membre de l'Ordre ?


Oui !

Ce qui suit n'est pas compatible avec la philosophie de l'Aurum Solis : manque de volonté à œuvrer à son évolution personnelle, tendance à la mauvaise volonté, manque de tolérance, désir d'honneurs personnels et humains, idées ou comportements extrémistes, fondamentalisme religieux, croyance en la supériorité d'un sexe par rapport à l'autre ou d'un groupe ethnique particulier par rapport aux autres, etc.

Tout cela est considéré comme incompatible avec l'Ordre de l’Aurum Solis.




Comment puis-je m'inscrire dans l'Aurum Solis ?


Devenir membre du Pronaos est très simple. Il vous suffit de lire la pace correspondante sur ce site internet, puis de cliquer sur le bouton correspondant sur cette page. Cela vous conduira au site privé de l'Aurum Solis sur lequel il est possible de finaliser l'inscription. Avant tout, il suffit de cliquer ici pour afficher la page du Pronaos.




Acceptez-vous les enfants ?


Non !

Pour devenir un initié de l'Ordo Aurum Solis ou même débuter le Pronaos, vous devez être un adulte.

Le fait que les parents soient initiés de l'Aurum Solis ne change pas cette condition. Il n'y a pas de groupes d'enfants liés, indirectement ou non, à l'Ordre.




Comment mettre fin à son appartenance à l'Aurum Solis ?


Le processus permettant de quitter l'Ordre est le même que dans de nombreux autres groupes. Vous devez envoyer une lettre de démission au secrétariat de l’Ordre.

Il n'y a pas de statut de membre inactif dans l'Aurum Solis. Dans la mesure où le statut d'initié implique un lien réel avec l'égrégore de l'Ordre, une démission signifie une véritable déconnexion entre le membre et l'Ordre. Il existe donc un rituel spécifique qui est effectué par un responsable de l’Ordre après une démission.




Qu'est-ce qu'une maison de l'Aurum Solis ?


Une « Maison » est un terme utilisé pour désigner un groupe composé de membres initiés de l'Ordre.

Il est nécessaire de faire une distinction entre les mots "Temenos", "Telesterion" et "Naos", pour ne mentionner que ces trois types spécifiques de temples.

Un Temenos est un endroit où les rites spirituels sont accomplis.

Un Telesterion est l'endroit où les initiations et autres rituels secrets de l'Ordre sont exécutés.

Un Naos est l'endroit où vous rencontrez les dieux et les déesses.




Puis-je connaître le nom des maisons de l'Aurum Solis ?


Chaque maison a un nom spécifique, un sceau et une bannière. Comme l'Ordre de l’Aurum Solis est lié à un puissant égrégore théurgique, le nom des Maisons n'est jamais communiqué au monde extérieur. L’Aurum Solis croit qu'un nom a son propre pouvoir dû à la fois à la puissance du mot et à la connexion qui est faite avec l'égrégore de la Tradition pendant la consécration d'une maison. De la même manière qu'un nom de pouvoir, le nom de la Maison est protégé. C'est pourquoi vous ne verrez sur ce site que les pays où il y a des Maisons Officielles de l'Ordre, peut-être les villes, mais rien d'autre. C'est aussi pour cette raison que les maisons de l'Ordre qui ont des sites s'identifient par pays et par ville, sans dévoiler les éléments ésotériques qui les caractérisent tel que leur nom. Les sceaux et les bannières de chaque maison participent également de ce principe.




Comment ouvrir une Maison ?


S'il n'existe pas encore de maison dans votre ville, région ou pays, vous pouvez nous indiquer votre désir d'ouvrir une maison. Pour cela, quatre membres initiaux suffisent. Le nombre de trois peut être considéré. Après une formation spécifique et des consécrations spéciales, la Maison reçoit l'autorisation d'effectuer des rituels et des initiations. La plupart du temps, les maisons sont légalement organisées selon les lois de leur pays. Il est également nécessaire de tenir compte du pouvoir discrétionnaire nécessaire dans certains régimes politiques défavorables à la liberté d’expression et de réunion.




Comment une maison est-elle organisée ?


Une maison de l'Ordre fonctionnant à la 1er Demeure (1er degré) s'appelle un Temenos. Cette structure initiatique est dirigée par plusieurs officiers. Quatre en constituent la fondation et sont appelés : Magus, Ensor, Eremitus et Telestes.




Quel est le lien entre l'Aurum Solis et la Golden Dawn ?


L'Aurum Solis et l'Ordre de la Golden Dawn sont deux ordres différents. Leurs enseignements et initiations n'ont aucun rapport les uns avec les autres et n'appartiennent pas à la même tradition.

L’Aurum Solis représente la tradition théurgique provenant de l'hermétisme égyptien et du néoplatonisme.

La Golden Dawn est une émanation d'un groupe maçonnique rosicrucien appelé SRIA.

Il n'y a qu'un seul Ordre de l’Aurum Solis alors qu'il y a un grand nombre d'Ordres portant le nom de Golden Dawn.

Ces deux traditions sont respectables, mais différentes.




Quelle préparation est nécessaire pour être initié dans l'Aurum Solis ?


Tous les nouveaux étudiants doivent recevoir une préparation théorique et rituelle. De plus, l'initiation est précédée par une formation contenant des parties théoriques, pratiques et rituelles. Ce processus de préparation initiatique s'appelle Pronaos.

Découvrez le Pronaos en cliquant ici >




Est-il nécessaire d'avoir une formation supérieure pour devenir membre ?


La seule chose requise est d'être capable de lire.

La pratique des rituels et des exercices psychiques est toujours le point principal.

Tout cela est accessible à tous.

Cependant, l'Aurum Solis est organisé en plusieurs niveaux. Cela signifie que ceux qui veulent approfondir l'histoire, la philosophie et la religion recevront tous les outils nécessaires à cette fin.




Est-il possible de pratiquer les enseignements de l'Aurum Solis individuellement chez soi ?


C'est en effet possible. Il est cependant obligatoire d'être en contact avec un groupe à plusieurs occasions : initiation (qui est nécessairement directe) et participation à des rites spécifiques. En dehors de tout cela, tout le reste peut être fait à la maison.




Pouvons-nous progresser dans les degrés de l'Aurum Solis sans pratiquer les rituels du cursus ?


Absolument pas !

Les pratiques rituelles sont l'axe de l'Ordre. La pratique de ce programme est obligatoire pour progresser dans chaque degré. Il y a huit étapes dans la première Demeure. Vos mentors seront là pour vous soutenir dans ce voyage.

Si un initié ne pratique pas les rites théurgiques prescrits, il ne sera jamais initié aux degrés suivants.




Les rituels de l'Aurum Solis proviennent-ils de la Franc-maçonnerie comme c'est le cas pour beaucoup d'autres Ordres initiatiques ?


La franc-maçonnerie est une tradition respectable qui existe principalement de deux façons : 1- philanthropique 2- symbolique et ésotérique. Cette tradition a été établie au 18ème siècle en Europe.

La tradition de l'Aurum Solis est antérieure à la franc-maçonnerie. Par conséquent les rituels de l'Aurum Solis n'ont pratiquement pas de lien direct avec elle. Ces deux traditions sont compatibles si nous parlons de groupes maçonniques honnêtes et sérieux.




L'Ordre de l'Aurum Solis est-il une organisation religieuse ?


Si nous considérons qu'un ordre religieux enseigne à ses membres le moyen de développer une relation avec les Puissances Divines et le Cosmos, alors l'Aurum Solis est religieux. Cependant, l’Aurum Solis n'est pas un ordre dogmatique. Ses racines viennent des philosophies de l'hermétisme et des mystères antiques pré-chrétiens.

Il s’agit d’un Ordre Théurgique enseignant la Tradition Hermétique Ogdoadique et les Mystères Occidentaux.

Il est bon de remarquer que l'Aurum Solis contient deux composantes qui sont offertes aux initiés après avoir atteint un certain niveau du programme central. Il s’agit de " la voie gnostique" et de " l’Ecclesia Ogdoadica." (Vous pouvez cliquer sur leur nom pour en savoir plus).




Existe-t-il un lien entre l'Aurum Solis et les Ordres templiers ?


L'ancien Ordre des Templiers (comme les groupes modernes) a été créé pour protéger les pèlerins se rendant à Jérusalem et les lieux de cette terre liés à la tradition chrétienne. Un de leurs objectifs était la défense du christianisme contre d'autres religions, principalement l'Islam. Ils ont également créé le premier système bancaire utilisé par les pèlerins et les rois.

Nous devons garder à l'esprit que les Templiers constituaient une armée religieuse. Leur attitude était très similaire à celle des fondamentalistes religieux que nous voyons aujourd'hui. Ils fondèrent leur ordre religieux sur un texte préparé pour eux par Saint Bernard de Clairvaux. Ce texte est très clair sur leur devoir comme vous pouvez le lire dans l'extrait suivant :

"3-4 : Mais les soldats du Christ combattent en pleine sécurité (a) les combats de leur Seigneur, car ils n'ont point à craindre d'offenser Dieu en tuant un ennemi et ils ne courent aucun danger, s'ils sont tués eux-mêmes, puisque c'est pour Jésus-Christ qu'ils donnent ou reçoivent le coup de la mort, et que, non-seulement ils n'offensent point Dieu, mais encore, ils s'acquièrent une grande gloire : en effet, s'ils tuent, c'est pour le Seigneur, [...]

3-4 : Le chrétien se fait gloire de la mort d'un païen, parce que le Christ lui-même en est glorifié, mais dans la mort d'un chrétien la libéralité du Roi du ciel se montre à découvert,-puisqu'il ne tire son soldat de la mêlée que pour le récompenser. [...]

3-5 : Que la double (b) épée des chrétiens soit tirée sur la tête de nos ennemis, pour détruire tout ce qui s'élève contre la science de Dieu, c'est-à-dire contre la foi des chrétiens, afin que les infidèles ne puissent dire un jour : Où donc est leur Dieu? "

(Extrait de "Louange de leur nouvelle milice" par Saint Bernard.)

Malgré les faits historiques évidents, beaucoup de légendes ont été construites autour de ces chevaliers. Le Moyen Age était une époque où les mythes et les faits étaient toujours étroitement liés. Cependant, certains de ces chevaliers ont sans aucun doute été initiés aux traditions occultes et ont influencé l'architecture et l'art des templiers. Il est possible que certains d'entre eux aient été en contact avec des traditions ésotériques, recevant une certaine connaissance traditionnelle. Cette idée a été soulignée dans le monde occidental occulte entre le 18ème et le 20ème siècle. La franc-maçonnerie et d'autres ordres ésotériques y ont trouvé un lien entre les traditions du Moyen-Orient et de l'Europe.

Dans les années 80, l'actuel grand maître Jean-Louis de Biasi a reçu le titre traditionnel de chevalier dans deux des ordres templiers les plus célèbres. Ces consécrations ont été plus tard associées à une autre lignée authentique. Quelques années plus tard, il a offert cet adoubement aux Grands Maîtres passés de l’Aurum Solis, Denning et Phillips qui n'avaient jamais eu cette opportunité. Comme ils l'écrivèrent dans un courrier datant de septembre 1995 adressé à Jean-Louis de Biasi : « Vous nous offrez la bénédiction des lignées apostoliques et chevaleresques en votre possession et le don est accepté par nous, humblement, et avec le retour de l'amour qui a inspiré votre regard envers nous. Vos cadeaux seront reçus en honneur et chéris en conséquence. C'est un développement significatif pour Aurum Solis et cela signifie beaucoup pour nous personnellement. "

(Vous pouvez en apprendre plus dans les archives de l'Ordre sur ce site.)

Le Grand Maître, de Biasi a continué pendant des années à approfondir sa connaissance de cette tradition sur les niveaux ésotérique et historique. Au début de ce siècle, il devint évident pour lui que cette tradition appartenait au passé et que ses principes étaient opposés aux principes hermétiques non-violents. La montée des guerres de religion dans le monde a encore plus accentué cette réalité.

Aujourd'hui, il peut être intéressant de lire et d'apprendre sur les Templiers en tant que partie de la tradition occidentale. Cependant, nous vous recommandons de fonder votre enquête sur les historiens sérieux, l'archéologie et la théologie. Encenser ou promouvoir une spiritualité issue de textes louant explicitement les guerres de religion est un non-sens, peu importe les motivations.

Nous devrions garder à l'esprit la différence entre les principes des Fedeli d'Amore et les Troubadours visant à s'élever vers le divin par l'amour et la beauté au lieu de la guerre. C'est une chose très différente.




L'Ordre de l'Aurum Solis est-il un groupe ou un Ordre gnostique ?


Une page de ce site Internet vous apportera une claire réponse à cette question. Nous vous y renvoyons. Cliquez ici pour afficher cette page.




L'Aurum Solis nous permet-il de prgresser socialement ?


Comme vous l'avez probablement compris, l'Aurum Solis n'est pas une agence pour l'emploi. Ce n'est pas non plus une organisation qui distribue des diplômes.

Cependant, l'Aurum Solis peut transformer votre vie de quatre façons principales :

1- Par le nettoyage de vos corps subtils et en leur donnant le meilleur rayonnement possible.

Ceci est réalisé par la pratique régulière de rituels, présentés d’une façon progressive.

2- Par une véritable fraternité vous permettant de rencontrer des personnes d'origines et de pays différents.

Ceci est réalisé grâce à une approche volontaire visant à partager ses connaissances et ses recherches.

3- Par une communication des clés spirituelles à utiliser dans la vie quotidienne. Ceci est obtenu par l’utilisation de la visualisation, ainsi que l'utilisation de mots sacrés et pentacles. Cet enseignement se fait le long de votre progression dans les étapes du cursus.

4- Par votre protection par l’intermédiaire des pouvoirs invisibles de la Tradition Théurgique.

En ce qui concerne le premier point, ceci est réalisé par la pratique des rituels fournis. Manifestation de votre véritable désir et de votre travail rituel régulier, les pouvoirs invisibles vous protégeront durant votre vie. Cela vous permettra d'éviter de graves problèmes et de vous donner le meilleur de ce que le plan divin vous a fourni à ce moment de votre vie.

Tout au long de votre progression dans le cursus de l'Aurum Solis, vous remarquerez que cette amélioration peut parfois prendre des aspects surprenants.




L'Aurum Solis vous permet-il d'être part d'une chaîne fraternelle ?


Oui ; la chaîne fraternelle consiste en tous les compagnons initiés.

N'oubliez pas que c'est aussi une chaîne magique faite de vrais initiés travaillant rituellement et liés par des objets consacrés. C'est ainsi que chacun peut-être est encore plus uni à cette chaîne.




La tradition ogdoadique et l'Aurum Solis sont -ils des Ordres Chrétiens ?


Bien qu'une courte déclaration de l'Aurum Solis (à la fin des années 90) a pu suggérer cela, sachez que ce n'est pas le cas. Comme indiqué dans les premiers livres publiés par Denning et Phillips alors que Michael Bernard Foy était Grand Maître, les intérêts particuliers de la société étaient alchimiques, gnostiques et associés aux traditions celtiques et médiévales. L'Ordre a fondé une grande partie de son travail sur les contacts celtiques : les anciens festivals de Feu, Imbolc, Beltane, Lughnasadh et Samaïn qui étaient rituellement célébrés année après année.

Bien entendu, l'Ordre a également associé à ces buts principaux la Kabbale et le christianisme ésotérique provenant de la Renaissance. Plusieurs aspects intéressants furent utilisés dans la structure des rituels religieux. Cependant, comme il a été dit, l'Ordre voulut éviter les limites des traditions rabbiniques ou les interprétations judéo-chrétiennes stéréotypées. Pour ceux qui ne peuvent pas s’en passer, il existe des milliers d’églises chrétiennes et il n’est pas nécessaire d’en rejouter de nouvelles. L'Aurum Solis (Tradition Ogdoadique) maintient la même position que ses fondateurs : l’Aurum Solis n’est pas une église ou Ordre chrétien en tant que tel. Bien sûr, l'Aurum Solis est ouvert aux personnes de toutes confessions. Cependant, toute personne qui croit avoir la seule vérité ou qui a l'intention de convertir les autres à sa propre croyance n'est pas la bienvenue.

Comme vous pouvez le voir dans l'histoire de notre Ordre, la tradition hermétiste a été établie dans l'Egypte ancienne. Les Grands Maîtres de la chaîne d'or ont travaillé pour maintenir cette ancienne tradition des mystères hermétiques.

Au 5e siècle, l'empereur Justinien interdit cet ancien culte, tuant et bannissant prêtres, prêtresses et théurgistes qui refusaient de se convertir. Les temples furent pillés et détruits. Les initiés qui survécurent, purent sauver ce précieux héritage et le garder secret. Les initiés de la Chaîne d'Or ont continué à pratiquer leurs rituels, initiations et sont restés fidèles à leurs Divinités et à leurs ancêtres. Le philosophe Pléton et plus tard Marsile Ficin en sont de bons exemples.




L'Aurum Solis recommande-t-il un régime alimentaire particulier ?


L'acquisition et le maintient d’un bon équilibre personnel est un aspect fondamental du travail de l'Aurum Solis. Chacun peut déterminer la nourriture et les boissons qui lui conviennent le mieux afin de se maintenir en bonne santé. Ceci est en accord avec la règle traditionnelle : un esprit sain dans un corps sain (Latin: sana in corpore sano).

Cela fait partie de la connaissance de soi. Il est impossible de croire que les mêmes règles peuvent s'appliquer à tous. Il est facile de comprendre que les niveaux physique, émotionnel et mental de chacun sont uniques. Par conséquent, c'est à vous de trouver le bon équilibre nutritionnel qui vous convient.

Toutefois, se fondant sur les recherches les plus modernes ainsi que sur les origines de notre tradition, nous recommandons vivement de suivre le régime méditerranéen. Celui-ci est tout à fait équilibré et tolérant. Il est évidemment important de tenir également compte du pays dans lequel vous vivez, ainsi que vos possibles allergies. Nous vous donnons ci-dessous un schéma résumant ce régime.

Sur le plan initiatique et afin de se préparer à des rituels ou des initiations spécifiques, l'Ordre de l’Aurum Solis recommande des régimes spécifiques (pas extrêmes) pour des périodes limitées. Par exemple, un régime végétarien peut parfois être utilisé pour effectuer un nettoyage du corps. Certains aliments peuvent également être suggérés pour certaines périodes de temps. Ce n'est jamais une règle absolue et ne dure pas de longues périodes de temps.




L'Aurum Solis soutient-il un régime politique particulier ?


Non ! L'Ordre de l'Aurum Solis affirme que la liberté absolue de conscience et le respect de l'être humain sont des valeurs fondamentales. Nous reconnaissons pleinement les valeurs de l'Ordre dans la Déclaration universelle des droits de l'homme. Par conséquent, tout régime politique dictatorial est contraire à nos principes.




L'Ordre de l'Aurum Solis implique-t-il des principes moraux particuliers ?


Oui ! le premier principe clé est : "Faites ce que vous aimez, mais ne faites pas de mal !"

Cette règle est simple et s'applique comme suit : Lorsque vous avez quelque chose à faire, imaginez que tout le monde fasse la même chose. Cela serait-il bon et positif ou négatif pour vous et le monde en général ? Vous saurez ainsi ce qui est juste.

En attendant, nous vous rappelons ici que certaines valeurs sont essentielles pour nous : la bonne volonté, la fraternité, le sérieux, le travail acharné, la loyauté, l'honnêteté et la politesse.




Comment l'Aurum Solis considère-t-il les traditions locales pré-chrétiennes ?


Un certain nombre de pays ont des traditions locales. Nous pensons qu'il est très important de conserver ce patrimoine ancestral, qu'il soit culturel, linguistique ou religieux. Cependant, nous croyons que certains aspects doivent être adaptés aux temps modernes. Par exemple, nous sommes fermement opposés à toute forme de mutilation physique, quelle qu'en soit la raison (comme dans le cas de la circoncision ou de l’excision).

Vous pouvez en apprendre plus sur les dernières déclarations officielles de l'Ordre dans le Blog.




Qu'est-ce que la Kabbale ?


La Kabbale est un courant hébraïque ésotérique qui se fonde sur les cinq premiers livres de la Torah. Les savants chrétiens de la Renaissance ont créé à partir de la Kabbale juive une Kabbale chrétienne qui applique les méthodes kabbalistiques juives aux révélations de leur religion.

Au 19e siècle, toute la tradition kabbalistique fut encore renforcée par d'importants courants mis au jour par des occultistes principalement français cherchant à développer les aspects rituels et théurgiques de nos études. Les techniques de la Kabbale s'appliquent également aux alphabets grec et latin. Il est possible d'utiliser ces principes dans l'étude de chacune de ces langues pour dégager le génie inhérent à chaque culture. Les résultats de ces études sont synthétisés dans le courant spirituel de l'hermétisme. Notre Ordre est l'héritier de cette tradition et utilise ce que nous appelons la Kabbale Magique et Hermétique.

Vous pouvez cliquer ici pour en savoir plus sur Kabbale >