Grand Collège des Rites Ésotériques

- Chevaliers du Heaume -

En 1618, Francis Bacon (1561-1626) décida de s’installer dans une maison à York. Au cours des quatre années suivantes, il y accueillit des banquets auxquels assistaient les personnalités les plus importantes de l'époque, notamment des poètes, des érudits, des auteurs, des scientifiques, des juristes, des diplomates, des dignitaires étrangers, ainsi que des sommités en éducation et en réforme sociale. Le 22 janvier 1621, en l'honneur du soixantième anniversaire de Sir Francis Bacon, un groupe d'hommes choisis se réunirent sans fanfare dans la grande salle de banquet pour ce qui a été décrit comme un banquet maçonnique, en l'honneur de ce grand homme. Seuls ceux du « Rosicrosse » et des Maçons qui étaient déjà au courant du rôle de Francis Bacon furent invités. Les tables en forme de T furent ornées d'une draperie blanche étincelante, d'argent et de fleurs. Le poète Ben Jonson, ami de longue date de Bacon, prononça une ode maçonnique à Bacon.

 

Il semble que Francis Bacon fut le chef reconnu de cet Ordre "invisible", dédié à Pallas Athena. Les membres de cette Société Littéraire Secrète étaient connus comme les « Chevaliers du Heaume ».

Ils utilisèrent une série de rituels éthiques créés par Francis Bacon. Ils furent initiés durant une cérémonie élaborée comprenant un vœu, des récitatifs et des circumambulations. L'Initié était coiffé du Casque de Pallas Athéna pour indiquer qu'il était désormais un "Invisible" dans la lutte pour le Progrès Humain. Une grande Lance était placée dans sa main, symbole de l’écriture, car il devait élever la lance de la Connaissance face aux Dragons de l'Ignorance.

 

En tant que déesse de la Sagesse, Athéna fut choisie à l'origine pour protéger et guider les « Chevaliers du Heaume » dans leur travail initiatique. Cette protection continue même aujourd'hui.

 

Presque 400 ans après sa création par Francis Bacon, les Grands Officiers de l'Aurum Solis ont décidé de faire revivre cet Ordre honorable sous le nom maçonnique du "Grand Collège des Rites initiatiques". Il est probable que les membres des Chevaliers du Heaume faisaient partie de la renaissance de cette Tradition Ogdoadique - Theurgique. En fait, plusieurs officiers de l'Ordre ont été francs-maçons. Le grand maître actuel de l'Aurum Solis, Jean-Louis de Biasi a reçu les plus hauts degrés de plusieurs lignées maçonniques. Il est celui qui supervise les Chevaliers du Heaume qui constituent le « Grand Collège des Rites initiatiques ».

 

Ce Grand Collège est une structure indépendante qui n'est pas une organisation maçonnique en soi, ni une Grande Loge maçonnique. C'est un conservatoire d'anciens rituels initiatiques maçonniques. C'est aussi un endroit où les maîtres maçons de toutes les origines étudient, traduisent et mettent en œuvre ces rituels.

Le « Grand Collège des Rites initiatiques » organise des rencontres nationales dans différents pays. Ces réunions sont seulement ouvertes aux maîtres maçons qui sont désireux de devenir membres. Une fois consacrés « Chevaliers du Heaume », ils peuvent participer aux réunions annuelles privées, où d'anciens rituels maçonniques ésotériques sont pratiqués et transmis aux participants d'une manière traditionnelle.

  

Si vous êtes un maître maçon de quelque origine que ce soit et que vous êtes intéressé à vous joindre au « Grand Collège », adressez nous un email en cliquant ici.