ORDO AURUM SOLIS

PRÉSENTATION

L'Ordo Aurum Solis est un ordre initiatique réveillé sous ce nom en Angleterre en 1897 par George Stanton et Charles Kingold.
Cette Tradition Egypto-Hellénique est définie par ce qu'on appelle la "Chaîne d'Or" (des Maîtres). Cette lignée est enracinée dans l'hermétisme, qui est une tradition associant les pratiques théurgiques à une approche rationnelle des mystères intérieurs de la vie. La tradition décrit d'abord les origines élevées de l'âme humaine, comment elle est descendue dans le monde matériel et ce que cela signifie; Deuxièmement, cette tradition révèle le chemin par lequel l'âme peut revenir à l'Eternel, au monde spirituel, et ce que cela implique.

Enseignant essentiellement la théurgie et l'hermétisme, l’Aurum Solis vient de la tradition ogdoadique (hermétiste) de l'Egypte ancienne et de la Grèce. C'est l'une des écoles réputées qui offrent un enseignement complet et moderne de la tradition des Mystères occidentaux. Il est surtout connu par les travaux publiés de trois de ses Grands Maîtres, Melita Denning et Osborne Phillips (pseudonymes de Vivian Godfrey et Leon Barcynski) et aujourd'hui Jean-Louis de Biasi. Tous deux ont écrits de nombreux ouvrages sur les phénomènes parapsychologiques ainsi que trois volumes importants sur cette tradition portant le nom en anglais de « Magical Philosophy ». Jean-Louis de Biasi perpétue cette tradition avec de nombreux livres publiés en plusieurs langues.

Cette tradition préchrétienne a donné à l'humanité certains de ses plus grands scientifiques et philosophes humanistes. Le polythéisme, principale expression religieuse de cette époque, a donné naissance à une tradition de tolérance vis-à-vis des pratiques et expériences spirituelles. Il existe de nombreux moyens pour s’élever vers le divin ! Toutefois, l'autodiscipline et la pratique sont des éléments essentiels à l’accomplissement de cette voie !

Ces manifestations progressives d’une science non religieuse et d’une spiritualité humaniste ont été sévèrement attaquées lors de la montée des religions monothéistes en Europe et au Moyen-Orient. Cela conduisit directement à ce que l’on peut appeler « l'âge des Ténèbres ». Cependant, au quinzième siècle, la tradition ogdoadique néo-platonicienne et théurgique réapparut à Florence, en Italie. La « Renaissance » fut vraiment une renaissance universelle de la conscience humaine débutant la civilisation moderne. Cela conduisit progressivement à briser la domination religieuse et totalitaire de la pensée, au développement de la science et de la philosophie, à la démocratie et aux droits de l'homme, à l'abolition de l'esclavage, la tolérance religieuse, etc.

Entre la Renaissance et l’époque moderne, la tradition hermétique a été secrètement transmise en Europe jusqu'à son réveil en 1897. L’Aurum Solis est un exemple unique d'une organisation initiatique et spirituelle qui est restée enracinée dans les valeurs spirituelles humanistes originales développées par les fondateurs. Dès le début, l’Aurum Solis a choisi de maintenir une lignée claire et unique, œuvrant efficacement à améliorer la visibilité de la tradition occidentale originale. En soulignant les caractéristiques uniques de ce chemin spirituel, l’Aurum Solis montre l'urgence de voir la vie différemment. Les dogmes et le relativisme sont dangereux. Valoriser une voie tolérante et traditionnelle vers le divin est primordial.

C'est ce que nous pouvons nommer la Renaissance moderne!
 

Des members de l'Aurum Solis oeuvrent sur Internet et dans les pays suivants

Afrique du Sud, Allemagne, Angleterre, Arabie Séoudite, Argentine, Barhein, Barbades, Belgique, Brésil, Cameroun, Canada, Chili, Colombie, Congo R.D.  (Goma 2 Maisons + Kinshasa - Kisangani), Congo-Brazzaville  (Pointe noire), Espagne, France, Guyanne française, Gabon, Haiti  (Port au Prince), Côte d'Ivoire  (Abidjan), Kenya, Latvia, Malawi, Martinique, Mauritanie, Mexico  (Mexico city), Hollande, Portugal, République Tchèque, Russia (Moscou), South Africa, Suisse, Tanzanie, Togo, Ukraine, USA


Sur Internet(Quatre Maisons internationales se rencontrent en direct sur Internet pour des études et rites en commun : anglais, portugais, français, et espagnol). 

 

En gras, pays dans lesquels des Maisons existent. Les autres pays peuvent avoir des Maisons sur le point d'être ouvertes.

LÉGITIMITÉ

Au cours des derniers mois de l’année 2006, notre bien aimé Passé Grand Maître Osborn Phillips a reçu et lu différents textes et déclarations tout à fait ambigus écrits par quelques anciens initiés de l’Aurum Solis. L’un d’entre eux créa un nouvel Ordre et s’en proclama lui-même Grand Maître, affirmant avoir reçu la totalité des degrés de l’Aurum Solis, ainsi que les différents aspects de la Tradition Ogdoadique, Aurum Solis.

Osborn Phillips jugea que certaines de ces affirmations, telles que l'utilisation ambigüe des noms, initiales et symboles étaient destinés à tromper le public. Sa responsabilité qu'il avait en tant qu’ancien Grand Maître au sujet de cette Tradition le motiva à réaffirmer la réalité de la filiation, tradition et autorité sur la Tradition Ogdoadique et l'Ordo Aurum Solis. C'est pourquoi il écrivit la déclaration officielle ci-dessous.

Transcription du texte :

I
Qu’il soit connu que mon seul successeur en tant que Grand Maître de l’Ordre de l’Aurum Solis est Jean-Louis DE BIASI, qui a seul la totale autorité et tous les droits sur et pour l’Ordre, qui seul a connaissance des plus hauts degrés mystiques de l’Aurum Solis et qui est seul spirituellement capable d’établir un Adeptus Plenus selon les intentions, rites et plans de l’Aurum Solis. Jean-Louis DE BIASI est également le seul héritier des archives matérielles de l’Ordre incluant la documentation de la Societas Rotae Fulgentis.

II
A divers moments, quelques chartes de succession (certificats) de l’Aurum Solis ont été délivrées à certains individus (tels que Simon Tamenec* et William Stoltz) les autorisant à établir une éventuelle structure autonome sous l’inspiration de la Tradition Ogdoadique et de déclarer que leur initiation provient de l’Aurum Solis. Toutefois cette affirmation ne les autorise en rien à se réclamer être l’Aurum Solis ni leur donne aucun droit ou autorité sur ou pour l’Ordre de l’Aurum Solis. 
Ceux qui ont reçus de tels certificats sont, par ce qu’ils ont reçus, capables de conférer des degrés se réclamant de la Tradition Ogdoadique jusqu’au niveau d’Adeptus Minor, mais ne sont pas capables de conférer ces degrés comme spirituellement valides à l’intérieur ou pour l’Ordre de l’Aurum Solis. En outre, dans la mesure où les clés et cérémonies nécessaires à l’établissement d’un Adepte en tant qu’Adeptus Plenus (ou Adepte Accompli) n’a jamais été transmis à aucune autre personne que Jean-Louis DE BIASI, ceux qui ont reçu de tels certificats sont tout à fait incapables d’établir quelqu’un en tant qu’Adeptus Plenus selon les cérémonies, intention et plans intérieurs de l’Ordo Aurum Solis.

Osborne Phillips
Ancien Grand Maître
1er Janvier 2007

 

 Qu’il soit connu que :

- Simon Tamenec et la ligne qu'il représente rejoignit définitivement l'Ordre de l'Aurum Solis en 2003, donnant la totalité de leurs documents, archives, bibliothèque et Charte à Jean-Louis de Biasi et à l'Ordre Aurum Solis.

- William Stoltz décida de créer son propre Ordre et de se donner lui-même le titre de Grand Maître.

© 2017 by Aurum Solis - O.A.S. - O.S.V.

  • Aurum Solis Facebook Page

Accès Membre : English - Français - Portugues - Espanol